Sanguine reliure

Sanguine

Dessin: Sergio Alcalà - Scénario: NathanLegend - Couleur: Sergio Alcalà
  • Projet Sandawe
  • Sanguine

    Senga est une guerrière, une véritable amazone. Enfin...Sa tribu doit d'abord faire d'elle une chasseresse. L’insoumise va-t-elle accepter le rituel de passage ou être rejetée par ses paires ?

    project board
  • Sandawe-crowdfunding-Sanguine

    Sandawe-crowdfunding-Sanguine Sandawe-crowdfunding-Sanguine
  • Sandawe-crowdfunding-Sanguine

    Sandawe-crowdfunding-Sanguine Sandawe-crowdfunding-Sanguine
  • Sandawe-crowdfunding-Sanguine

    Sandawe-crowdfunding-Sanguine Sandawe-crowdfunding-Sanguine
  • Sandawe-crowdfunding-Sanguine

    Sandawe-crowdfunding-Sanguine Sandawe-crowdfunding-Sanguine
  • Sandawe-crowdfunding-Sanguine

    Sandawe-crowdfunding-Sanguine Sandawe-crowdfunding-Sanguine
  • Sandawe-crowdfunding-Sanguine

    Sandawe-crowdfunding-Sanguine Sandawe-crowdfunding-Sanguine
  • Sandawe-crowdfunding-Sanguine

    Sandawe-crowdfunding-Sanguine Sandawe-crowdfunding-Sanguine

Voir les visuels

RÉSUMÉ

Senga est une jeune fille farouche. Elle n'a pas connu sa mère, bannie et damnée. Elle sera responsable de la vie d'un nouveau-né pour le moins singulier … sans avoir jamais enfanté. Refusant les rites de sa tribu, elle va choisir son propre chemin, ponctué de rencontres souvent violentes. Car ses pas vont la mener jusqu'aux arènes romaines ...et sa vengeance sur la vie !

Cycle : Sanguine | Tome : 1/2 | Format : Roman graphique | Nombre de planches : 46 | Public : Adultes

  • Action
  • Album de BD
  • Aventure
  • Drame

Avis de l'éditeur

Une héroïne au charisme énorme, à la personnalité forte, qui parvient à s'imposer et à se faire respecter dans un monde d'hommes et à une époque où il ne faisait pas bon être une femme isolée, loin de sa tribu. Le scénariste brasse des thèmes forts comme l'excision dans les rites de passage — malheureusement toujours d'actualité —, l'esclavage, le racisme, l'exclusion. Quant au dessinateur, les premières planches sont époustouflantes d'élégance, avec une personnalité graphique affirmée et une mise en couleurs qui imprègne immédiatement le lecteur de la chaleur et de la lourdeur de la savane. Le synopsis est tellement riche et complexe que l'on se demande comment il pourra tenir en deux volumes. Aux auteurs de nous le démontrer. Nous, on y croit!

Budget

Le montant de grands postes budgétaires de "Sanguine" sont: 
1 / Frais de création: ± 15 000 € 
2 / Frais d'impression et de transport: ± 7 000 € 
3 / Frais de commercialisatioon et de promotion (hors marketing gratuit): ± 3 000 € 
4 / Fabrication et expédition des contreparties édinautes: ± 4 000 € 
5 / Marge de sécurité: ± 3 000 € 
6 / Frais de comptabilité : 1 000 €
7 / Commission de financement : 5 000 €

Budget total (arrondi): 38 000 € 

Tirage pour la première édition: 4500 exemplaires, dont 500 pour la version "collector". 

Le budget effectif (enveloppe globale stable mais ventilation différente des postes possible) sera communiqué après financement.

Pour plus d'informations sur les budgets, voir entre autres : 
http://www.sandawe.com/fr/faq/edinautes#q11 
http://www.sandawe.com/fr/faq/edinautes#q37 
http://www.sandawe.com/fr/faq/edinautes#q39

DESCRIPTION

Au cœur de la savane, au soleil couchant, un groupe de chasseresses se déploie méthodiquement autour d’un troupeau de gazelles Gemsbok. Ces amazones particulièrement respectueuses des traditions, ne vont tuer que trois beaux spécimens (exclusivement des mâles). Elles sont accompagnée par Senga, une adolescente qui n’est pas encore considérée comme l’une de leur (elle n’a pas encore enduré le rite de passage faisant d’elle une femme de la tribu). Mais quelques minutes à peine après le début de la traque, excédée par les manières de ses ainées, Senga va se détacher du groupe et se diriger vers une forêt épaisse à la lisière du territoire de chasse.

Hors de la vue de ses ainées, Senga s’enfonce dans cette jungle sombre et moite sans le moindre effroi. Elle trouve rapidement la piste d’un gibier qu’elle estime plus à sa mesure. C’est un imposant rhinocéros. Senga provoque la confrontation et parvient à faire en sorte que la bête s’empale sur un arbre brisé. Satisfaite d’être victorieuse, elle n’a pas encore remarqué qu’elle est cernée par un groupe de guerriers mâles.

Tête basse, Senga est ramenée par les guerriers mâles au village de sa tribu. Ils convoquent aussitôt la chef (et shaman) des amazones pour exiger que Senga, qui n’en est pas à sa première incartade, soit d’avantage canalisée. Les mâles estiment qu’elle devrait participer à la toute prochaine cérémonie de l’excision, même si elle na’ pas encore atteint l’âge nécessaire. Ils sont persuadés qu’une fois intégrée à ses ainées, elle cessera de se rebeller.
Après le départ de ses maitres, la shaman, particulièrement froissée, s’emporte devant l’attitude penaude de Senga. Elle ne croit pas un seul instant que  l’adolescente ait le moindre remord. Ne sachant plus comment la punir, la shaman pointe du doigt la conséquence directe du dernier exploit de Senga : un petit rhinocéros, même pas encore sevré, livré à une mort certaine. Le monstre que l’adolescente a terrassé était une femelle et c’est précisément pour cette raison que la tribu d’amazones ne chasse que les mâles. Cette fois, il va falloir que Senga prenne ses responsabilités et qu’elle mette un terme aux souffrances de cette petite créature délaissée.

Comment ça marche

Cliquez ici pour en savoir plus sur le fonctionnement de Sandawe.

Abonnez-vous à notre newsletter

Twitter

Facebook