Âmes-liges reliure

Âmes-liges

Dessin: Patrick Cornelis - Scénario: Olivier Vachey - Couleur: Patrick Cornelis
  • Projet Sandawe

RÉSUMÉ

Deux anciens mercenaires au passé trouble et au présent sinistre se retrouvent embringués dans un baroud d’honneur. Leur objectif ? Sauver l’antique Terre d’Aldrak d’un anéantissement total, sous les fléaux lâchés par une créature aussi pernicieuse que puissante.

Une tâche d’envergure pour des guerriers abîmés par le temps et ses épreuves, qui devront avant tout lutter contre eux-mêmes pour (re)trouver la force d’affronter la menace et soutenir les compagnons d’infortunes qui les rejoindront au fil de leur périple. 

La flamme des Âmes-Liges qui sommeille en eux finira-t-elle par les embraser ou… les consumer ? 


One Shot : | Tome : | Format : Histoire longue | Nombre de planches : 76 | Public : Tout public

  • Action
  • Album de BD
  • Aventure
  • Drame
  • Heroïc Fantasy

Avis de l'éditeur

"Âmes-Liges"... Un titre bien mystérieux qui titille la curiosité. Olivier Vachey et Patrick Cornelis nous offrent le contrepoint aux aventures d'Arken, à la sinistre destinée. Olivier crée un univers fantastique extrêmement cohérent, complexe, que l'on se plait à explorer et en découvrir les arcanes en compagnie de ces personnages complexes, aux lourds passés et à l'avenir incertain. Patrick nous offre de superbes décors, dans lesquels ils plongent des personnages graphiquement uniques, dignes de figurer dans la "Quête de l'Oiseau du Temps" ou "Le Seigneur des Anneaux", et de belles mercenaires impressionnantes de sensualité.

Une aventure dans l'air du temps, qui séduira les amateurs d'heroïc fantasy et de belle et grande aventure dans de somptueux décors.

Budget

Les montants des grands postes du budget de l’album Âmes-Liges sont les suivants :
1/ Frais de création et maquette : ± 15.000 €
2/ Frais d’édition, d'impression, de transport : ± 7.500 €
3/ Frais de promotion et de commercialisation: ± 2.500 €
4/ Frais de contrepartie (fabrication, envoi) : ± 5.000 €
5/ Frais de comptabilité : 1.000 €
6/ Marge de sécurité : ± 3.000 €
7/ Commission de financement : 5.000 €

Budget total (arrondi): 39.000 €.

L'album comprendra 80 pages en couleurs, format 24x32. Le budget prévoit un premier tirage de 2500 exemplaires, y compris les éditions "collectors".

Pour plus d'informations sur les budgets, voir entre autres : 

DESCRIPTION

Deux ex-mercenaires usés par le temps, les déceptions et la honte… D’Âme-Lige, Xaërl et Logarn n’ont plus que le titre autrefois ronflant, qu’ils évitent désormais soigneusement d’évoquer.  Devenus vagabonds, ils errent sur les sentiers arides d’Aldrak, se contenant de vivre en marge de la société et d’observer sa décomposition avec un fatalisme teinté de nostalgie. 
Entre petites rapines et "coups de main" mal récompensés, les deux comparses subissent leur existence plus qu’ils ne la vivent et font semblant (s’auto-persuadent ?) d’en être satisfaits, marqué qu’ils sont par les cicatrices du passé.

Jusqu’au jour où… une drôle de petite créature croise leur chemin : une écaille. Cet étrange amoncellement de rocs, capable de marcher, de penser et de parler leur fait une terrible révélation : la fin du monde est proche. Et ce n’est pas une figure de style ! Aldrak  va être ravagée par la renaissance d’un être supérieur : le Chevaucheur, qui bâtit son « cocon de l’événement » à partir d’écailles, véritables esclaves-matière première, obéissant à son emprise psychique. Heureux coup du sort (et de sabre), Lehk (l’écaille subtilement renommé par les 2 mercenaires) s’est échappée de ce contrôle mental et compte bien faire quelque chose pour contrer son ancien maître. Elle conjure donc Xaërl et Logarn de l’aider à stopper l’holocauste programmée. Et, à sa grande surprise, ces derniers acceptent. Une opportunité de rédemption ? Un moyen de lutter contre l’ennui ? Une chance de trouver une belle mort ?

Guidés par Lehk et ses bribes de souvenirs, le trio se dirige vers l’antre du Chevaucheur à travers forêts pétrifiées, étendues arides et territoires (encore plus) désolés. L’espoir est mince, mais il fait vivre. Et les rencontres faites en chemin, souvent violentes, parfois déroutantes, exceptionnellement séduisantes, motivent toujours plus les anciens Âmes-Liges, qui sentent peu à peu les feux du pouvoir briller à nouveau en eux. Tant mieux, car il leur faudra bien cela pour affronter la première grande menace dressée sur leur chemin : le réveil d’un tueur sanguinaire. Le plus puissant des 3 Porteurs de fléaux, annonciateurs de la fin des temps. Son nom ? Arken !

La suite dans l'album !

-----

LES PERSONNAGES

Xaërl
Xaërl fut longtemps archétype du séducteur beau parleur. Mais les années ont passé, enterrant la beauté sous des couches de cicatrices et transformant le bagout en cynisme confinant à la méchanceté.
L’ancien Âmes-Lige n’est plus aimable qu’avec deux types d’individus : Logarn, son seul ami (qu’il n’est de toute façon pas assez fou pour énerver), et… tous ceux qui lui reviennent. Homme, femme, enfant, animal : s’il vous apprécie vous êtes sauvé. Mais si son instinct le titille (ce qui est généralement le cas), préparez-vous au pire.
Son caractère lunatique et sa nonchalance affichée dissimulent assez mal le plus gros problème de Xaërl : sa propension à tuer et ses difficultés à se retenir. Il est devenu Âme-Lige et a combattu des années durant pour cela et déprime aujourd’hui à cause de cela… et d’une promesse solennelle (mais regrettée) d’arrêter les massacres.

Logarn
Logarn est un monstre. Un monstre de douceur et d’intelligence, mais de puissance aussi. L’impressionnant métis Sylman (Sylix-Humain) porte aussi haut son amour de la philosophie Krëll que son bâton-faucheur avant qu’il explose un crâne.
Ancien Âme-Lige, mercenaire officiel, il a baroudé à travers Aldrak, vécu bien des aventures, connu bien des déconvenues… Aujourd’hui rangé des combats, il fait semblant de se complaire dans une vie d’errance et de rapines, épaulé par son dernier compagnon d’infortune : Xaërl.
Sous son côté placide et sa force tranquille, le colosse cache un esprit torturé, aiguillonné par les pulsions nées de son sang Sylix, race aussi séduisante que fatale. Logarn n’est pas séduisant, mais il peut être fatal…

Lehk (diminutif de "l’écaille")
Comme son état et son nom l’indiquent, Lehk est une écaille. Une petite créature née de la roche, sous l’impulsion et la volonté d’un maître obscur : le Chevaucheur. À l’instar de ses milliers de consœurs écailles, Lehk a vécu le début de sa vie à l’état de "zombi" manipulé à distance et n’ayant qu’un seul but : devenir une pierre du "cocon de l’avènement", d’où le Chevaucheur sortira transformé.
Par chance, le charme s’est rompu et Lehk possède désormais des pensées et une personnalité propres. Consciente du danger qui menace Aldrak grâce aux souvenirs partagés avec son ancien maître, elle pousse ses compagnons du moment à partir à l’action.
Perturbée par son "retour de conscience", Lehk se montre souvent un peu trop naïve et optimiste, surtout au vu des situations et des dangers qui se dressent face à elle et ses maigres capacités physiques (résistance et dureté exceptées). Qu’à cela ne tienne, son énergie et sa sensibilité suffisent en général à convaincre Xaërl et Lorgan de la tirer des mauvais pas…

Les 3 porteurs de fléaux
Une vieille légende prédit la fin d’Aldrak, portée par 3 fléaux. 3 êtres qui lâcheront la mort, la maladie et la corruption à travers les terres agonisantes. Un douloureux prélude au réveil du Chevaucheur.
La légende n’en était pas une. Les trois fléaux se sont réveillés. Ils ont pour nom Slaain, Arken et… 

Comment ça marche

Cliquez ici pour en savoir plus sur le fonctionnement de Sandawe.

Abonnez-vous à notre newsletter

Twitter

Facebook