Black Fate reliure

Black Fate

Dessin: romainmerion - Scénario: jbseigneuric - Couleur: romainmerion
  • Projet Sandawe
  • Black Fate

    Persuadé du destin exceptionnel du cadet de ses fils, un fermier américain décide de l'envoyer aux Jeux Olympiques de Berlin en 1936. Il n'imagine pas à quel point cette intervention va précipiter le cours de l'Histoire, pas forcément dans le sens qu'il avait imaginé…

    project board
  • Black Fate #1 : Planche 2

    Black Fate #1 : Planche 2 : Planche 2 Black Fate #1 : Planche 3 : Planche 3
  • Black Fate #1 : Planche 4

    Black Fate #1 : Planche 4 : Planche 4 Black Fate #1 : Planche 5 : Planche 5
  • Black Fate #1 : Planche 6

    Black Fate #1 : Planche 6 : Planche 6 Black Fate #1 : Planche 7 : Planche 7
  • Black Fate #1 : Planche 8

    Black Fate #1 : Planche 8 : Planche 8
  • Black Fate #1 : Prédictions (provisoire)

    Black Fate #1 : Prédictions (provisoire) : Essai de couverture Black Fate #1 : Rich et Brad Nelson : Ex-Libris : Rich et Brad Nelson
  • Black Fate #1 : Rich Nelson

    Black Fate #1 : Rich Nelson : Rich Nelson

RÉSUMÉ

Minnesota, début du vingtième siècle.

Rich est un jeune métisse, fruit des amours d’une serveuse noire et d’Horatio Nelson, fermier Américain en partance pour la campagne de France en 1917.
Bientôt, un frère cadet vient agrandir la famille : Brad. Celui-ci possède la particularité d’être blanc et son père y voit là le signe d’un destin exceptionnel. Malgré les mises en garde de la tante qui prédit pour Brad un destin terrible, Horatio décide de l’inscrire pour les sélections aux Jeux Olympiques de Berlin de 1936. Brad a 15 ans, c’est un adolescent malingre et paresseux sans réelles compétences physiques. Rich a 18 ans : il est fort, courageux mais ne participera pas aux compétitions à cause de sa couleur.

La rencontre des deux frères avec Ann Kidney sera l’étincelle décisive, précipitant la famille et l’humanité dans un maelström incontrôlable.

Cycle : Black Fate | Tome : 1/2 | Format : Histoire longue | Nombre de planches : 54 | Public : Tout public

  • Drame
  • Fiction historique

Avis de l'éditeur

À travers l’histoire de deux frères que tout oppose, à commencer par la couleur de peau, Mérion et Seigneuric retrace une page de l’histoire récente des États-Unis d’Amérique. Avec la ségrégation en filigrane, Black Fate est une poignante réflexion sur le destin et les hasards de la vie. Le dessin tout en douceur de Mérion illustre avec force le scénario ambitieux de Seigneuric qui mêle grande et petite Histoire.   Les conséquences dramatiques de faits en apparence insignifiants sont le moteur d’une histoire pleine de rebondissements (jamais gratuits), qui nous entraînent à travers deux Guerres mondiales, les Jeux olympiques et même le Japon médiéval, par l’entremise d’un sabre dont dépend le sort du monde.   Une femme fatale au sens propre du terme, une histoire sans héros, mettant en scène des gens broyés par des événements qui les dépassent, avec une dose de surnaturel et de vaudou... Black Fate est une saga familiale doublée d’un conte philosophique qui ne laissera personne indifférent.

Budget

Les montants des grands postes du budget de l’album BLACK FATE sont les suivants :
1/ Frais de création : ± 17.500 €
2/ Frais d’édition, d'impression, de transport : ± 6.500 €
3/ Frais de promotion et de commercialisation: ± 1.500 €
4/ Frais de contrepartie (fabrication, envoi) : ± 4.500 €
5/ Frais de comptabilité : 1.000 €
6/ Marge de sécurité : ± 3.000 €
7/ Commission de financement : 5.000 €

Budget total (arrondi): 39.000 €
Le budget effectif (enveloppe globale stable mais ventilation différente possible des postes) sera communiqué après financement.
Pour plus d'informations sur les budgets, voir entre autres : 
http://www.sandawe.com/fr/faq/edinautes#q11 
http://www.sandawe.com/fr/faq/edinautes#q37 
http://www.sandawe.com/fr/faq/edinautes#q39

DESCRIPTION

Black Fate est l’histoire d’une famille à travers la destinée de deux frères que tout oppose dès le départ. Les hasards du métissage ont fait que l’un est blanc, l’autre noir. Cette première différence est l’élément majeur qui va conditionner leurs aventures.

L’idée de base est en effet le rapport qu’il y a entre les individus, leur destinée, et l’intervention qu’ils peuvent avoir sur l’Histoire. Ainsi, un seul personnage peut faire basculer le monde dans le chaos. Dans Black Fate, cette interaction débute avec les sélections pour les Jeux Olympiques et ne pourra s’achever que dans le chaos. 

Entre déterminisme et libre arbitre, le principe de la réaction en chaîne à partir d’un élément semble-t-il insignifiant est une source d’inspiration littéraire, cinématographique, artistique qui a toujours séduit par ses caractères d’imprévisibilité et d’apparente innocence.

L’aspect quasi magique de la prédiction vaudou qui pèse sur les deux frères ajoute une nuance surnaturelle sans entraver le réalisme du travail.

L’action se déroule entre 1917 et 1945, couvrant quelques éléments majeurs de l’histoire mondiale : la guerre des tranchées en France, la crise de 1929, les Jeux Olympiques de 1936 et bien d’autres encore… mais chut !

Les décors font référence à des lieux et des époques très différents. Cela permet de varier les atmosphères et les univers afin de stimuler l’intérêt du lecteur. Le bicentenaire de la première guerre mondiale qui sera célébré pendant les 3 prochaines années permettra à cette œuvre de s’inscrire facilement dans l’actualité littéraire liée à ses commémorations.

Comment ça marche

Cliquez ici pour en savoir plus sur le fonctionnement de Sandawe.

Abonnez-vous à notre newsletter

Twitter

Facebook