L\'Appel de Cthulhu reliure

L'Appel de Cthulhu

Initiateur de projet: Dudo - Dessin: Vervisch - Scénario: Dudo
  • Projet Sandawe

RÉSUMÉ

New-York, de nos jours. Francis Thurston est étudiant en histoire de l'Art. Pour améliorer son quotidien, il travaille parfois à "The Elder Books", une librairie occulte dans Greenwich Village spécialisée dans les livres anciens. Cette étrange librairie est tenue par Georges Angell, un ex-professeur spécialisé dans les cultes anciens, grand-père de Francis. Les deux hommes s'entendent bien, et mènent une vie tranquille... jusqu'à ce qu'un jour, une jeune artiste du nom d'Atonia Wilcox pousse la porte de la boutique.


Épuisée par le manque de sommeil, Atonia est victime de violents cauchemars, où une infâme créature semble émerger d'une antique citée engloutie, pour l'appeler à lui encore et encore. Atonia se sert de cette matière première cauchemardesque pour réaliser peintures et sculptures toutes plus glauques les unes que les autres... au détriment de sa propre santé. La présentation au professeur Angell d'une statuette de la créature surprend et affole ce dernier... comme si ce visage tentaculaire et démoniaque faisait resurgir des souvenirs passés qu'il espérait enfouis pour toujours...

One Shot : L'Appel de Cthulhu | Tome : 1 | Format : Histoire longue | Nombre de planches : 128 | Public : Adolescents / Adultes

  • Album de BD
  • Fantastique
  • Thriller

Avis de l'éditeur

Sébastien Viozat (El Dudo) est dingue. Dingue de l’œuvre de Lovecraft et dingue tout court. Cette magistrale adaptation du maître du Fantastique américain est le fruit de 6 mois de travail acharné, de moult versions différentes, 30 relectures du livre de Lovecraft... Au risque d’y perdre le peu de santé mentale qui lui restait (remember Devil Deluxe ?), le bougre a réussi à dynamiser et moderniser ce monument — sans déclencher haussements de sourcil et appel au meurtre de la part des aficionados — pour le rendre susceptible de passionner les néophytes de l’œuvre du grand H.P.

Au pinceau, Fred Vervisch (Hell West) déploie tout son incroyable talent pour restituer les ambiances sombres et les femmes aussi belles que vénéneuses. La puissance de son graphisme confère à l’ensemble une beauté trouble qui ne peut laisser indifférents les amateurs de Fantastique, les amoureux d’Horreur, les fondus de Lovecraft et... tous les autres.

Quelque part entre True Detectives (saison 1) et Shutter Island, du très grand art qui fait peur !  

Budget

Les montants des principaux postes du budget sont les suivants :
1/ Frais de création : ± 19.500 €
2/ Frais d’impression (3000 exemplaires format roman graphique) et de transport : ± 5.500 €
3/ Frais de promotion et commercialisation : ± 2.000€
4/ Frais de contrepartie édinautes : ± 4.500 €
5/ Frais de comptabilité : 1.000 €
6/ Frais de gestion et commission Sandawe : 5.000€
7/ Marge de sécurité : ± 3.000 €
Budget total (arrondi): 41.000 €

Le budget effectif (enveloppe globale stable mais ventilation différente des postes possible) sera communiqué après financement.
Pour plus d'informations sur les budgets, voir entre autres : 
http://www.sandawe.com/fr/faq/edinautes#q11 
http://www.sandawe.com/fr/faq/edinautes#q37 
http://www.sandawe.com/fr/faq/edinautes#q39

DESCRIPTION

Tout petit déjà, Sébastien Viozat est tombé dans les Lovecrafteries. D'abord découvert à travers le jeu de rôle éponyme, les écrits de ce fameux auteur outre-atlantique ont émaillé la jeunesse de ce fringuant scénariste, conditionnant littéralement son amour pour le fantastique et l'épouvante.
Bon d'accord, Lovecraft comme point de départ littéraire, on a connu plus sain et plus politiquement correct... Car il y en a des bestioles rampantes et des déités dégueulasses dans les histoires de Lovecraft et ses disciples ! Un riche panthéon de dieux (les Grands Anciens) et de serviteurs plus ou moins puissants et sadiques, qui n'ont pas vraiment de projets positifs pour l'Humanité.

Au centre de toutes ces horreurs, il y a Cthulhu. Ce dieu est le messager qui annoncera l'éveil des Grands Anciens et l'asservissement des hommes. Il patiente dans une cité lugubre engloutie dans l'océan pacifique, attendant que ses fidèles lui apportent suffisamment de puissance pour qu'il lance un appel, envoyé sournoisement via des cauchemars, afin de plonger l'Humanité dans la folie et préparer l'avènement des Grands Anciens.

Ecrit en 1929, "L'Appel de Cthulhu" est la nouvelle de Lovecraft qui l'a fait sortir de l'ombre, véritable point de départ du mythe de Cthulhu tel qu'on le connait aujourd'hui. Sébastien Viozat vous propose une adaptation moderne de cette nouvelle en bande dessinée. Et qui de mieux que Fred Vervisch pour retranscrire graphiquement toute la folie de ce récit ? Ce duo s'imposait pour ce projet, forcément !

Comment ça marche

Cliquez ici pour en savoir plus sur le fonctionnement de Sandawe.

Abonnez-vous à notre newsletter

Twitter

Facebook