Antoine Sèvres - L\'intégrale 1 à 3 reliure
  • Antoine Sèvres - L'intégrale 1 à 3

    Les enquêtes tortueuses d'un moine de l'Inquisition au XVe siècle - l'intégrale revue et corrigée des deux premiers tomes, complétée d'un tome inédit.

    project board
  • Planche 1

    Planche 1 Planche 2
  • Planche 3

    Planche 3 Planche 8

RÉSUMÉ

Moine dominicain itinérant, Antoine Sèvres se trouve mêlé aux crimes de son temps en parcourant les chemins de la " Doulce France " de François Ier... Nul ne connaît le passé trouble et aventureux qui l'a conduit de Soissons à l'Espagne de l'Inquisition en passant par Dubrovnik et l'Afrique du Nord (on le découvrira par bribes au fil des albums). En grand dissimulateur, il entretient lui-même le mystère qui l'entoure. S'il sait manier l'épée, il préfère la dague qu'il dissimule sous sa robe de bure. C'est un humaniste et sa principale caractéristique est le doute : il a délaissé la théologie pour les sciences. D'ailleurs ne dissimule-t-il pas au fond de lui-même jusqu'au doute de l'existence de Dieu ?

Série : Antoine Sèvres | Tome : 1 à 3 | Format : Histoire longue | Nombre de planches : 160 | Public : Tout public

  • Fiction historique

Avis de l'éditeur

Un personnage pour le moins insolite — un moine de l'Inquisition qui joue à Hercule Poirot — qui rappellera inévitablement dans son concept le "Da Vinci Code". "Antoine Sèvres" marque les débuts sur le marché francophone d'Alessio Lapo. Il y expérimentait une technique de dessin particulière, sans trait noir. La série avait été laissée en repos depuis 2006 mais un récit de Laurent Rullier était resté inédit. Alessio a décidé de le dessiner, mais aussi de revoir son style "de jeunesse". C'est donc une version totalement revue et corrigée qui est proposée ici, avec d'un côté deux albums retravaillés graphiquement et un nouveau, totalement inédit. Cette première intégrale permettra-t-elle à Antoine Sèvres de recommencer ensuite sa carrière? C'est vous qui le déciderez.

Budget

Les montants des 6 grands postes de l'intégrale d'Alntoine Sèvres sont les suivants :
1/ Frais de création : 9.000  €
2/ Frais d’impression et de transport : 11.500 €
3/ Frais de promotion : 2.500€
4/ Frais de contrepartie édinautes : 5.500 €
5/ Frais de gestion, comptabilité et commission Sandawe : 6.000€
6/ Marge de sécurité : 3.000 €
Budget total (arrondi): 38.000 €
Tirage 1ère impression: 3.000 exemplaires d'un album de 160 pages intégrant un dossier spécial.
Le budget effectif (enveloppe globale stable mais ventilation différente des postes possible) sera communiqué après financement.
Pour plus d'informations sur les budgets, voir entre autres : 

DESCRIPTION

« Les enquêtes d’Antoine Sèvres » fonctionne selon le principe de ce que les Anglo-Saxons appellent le « whodunit », le « Qui l’a fait ?». Ce sont donc des récits de déduction dans la grande tradition classique des romans d’Agatha Christie ou Nicholas Blake. Qui est coupable ? À l’enquêteur de le découvrir, au lecteur de le deviner. 

Le « whodunit » impose des règles strictes et une discipline narrative exigeante. Le lecteur doit toujours être au même niveau de connaissance  que l’enquêteur. Il ne doit jamais en savoir moins. Ce qui interdit de sortir un coupable de nulle part ou de dissimuler un indice ou un fait au lecteur que l’enquêteur nous dévoilerait au moment de la résolution de l’énigme. Mais il ne doit jamais en savoir davantage non plus. On ne peut montrer un fait, une scène, qui échapperait à la sagacité de notre héros. Ce postulat étant posé, cela implique que l’enquêteur soit physiquement présent dans presque toutes les scènes. Ce qui peut engendrer une surexposition du personnage principal. Un cadrage et un montage adaptés permettent d’éviter cet écueil. Mais nous pouvons, (nous ne nous en privons pas), également visualiser les réflexions d’Antoine Sèvres. Il imagine que tel événement s’est passé comme ça… Nous le montrons. Mais Antoine se trompe peut-être. Cela permet d’animer et d’aérer le récit.

Pour renforcer cette connivence entre Antoine et le lecteur, nous avons opté pour un héros narrateur. Les cartouches de textes off sont donc des écrits d’Antoine lui-même. Des écrits couchés sur le papier sans doute bien des années après les faits. 

Comment ça marche

Cliquez ici pour en savoir plus sur le fonctionnement de Sandawe.

Abonnez-vous à notre newsletter

Twitter

Facebook