Se retrouver reliure

Se retrouver

Créateur: ROMAIN PRADAUT
  • Projet libre
  • Se retrouver

    ATTENTION : LE PROJET EST TOUJOURS NOTE "EN FINANCEMENT" MAIS NE SE FERA PAS !!!

    CETTE PROCEDURE A ETE INSTAUREE AFIN DE PERMETTRE AUX EDINAUTES DE RETIRER LEURS MISES EN ATTENDANT LA SUPPRESSION DU PROJET !

    SANDAWE

    --------------------------------

    Aujourd'hui. Paris.
    Un professeur de français déprimé va faire de l'hypnose pour se guérir.
    Plongeant en lui, il ira chercher son enfant intérieur, revisitant ses conceptions pédagogiques ...

    project board

Voir les visuels

RÉSUMÉ

ATTENTION : LE PROJET EST TOUJOURS NOTE "EN FINANCEMENT" MAIS NE SE FERA PAS !!!

CETTE PROCEDURE A ETE INSTAUREE AFIN DE PERMETTRE AUX EDINAUTES DE RETIRER LEURS MISES EN ATTENDANT LA SUPPRESSION DU PROJET !

SANDAWE

--------------------

De nos jours, entre Paris et sa banlieue.
Philipe, un professeur de français déprimé et alcoolique doit se guérir. L’hypnose serait-elle la solution ? C'est ce que pense Tim, son meilleur ami. Mais ce prof cérébral et un poil sceptique n’y croit pas. Acculé par sa détresse il finira par plonger en lui, cherchant son enfant intérieur...
Entre son quotidien gris et un monde d’hypnose en couleur, Philippe va donc se perdre pour se retrouver. S'essayant à un nouveau style pédagogique !

Série : | Tome : | Format : Roman graphique | Nombre de planches : 100 | Public : Tout public

  • Album de BD
  • Autobiographique
  • Roman graphique

Budget

1°) Budget de réalisation de la BD (scénariste + dessinateur) : 10 000 €
2°) Budget édition album : 2 500 €
3°) Budget impression (250 albums) : 2 000 €
4°) Budget de préparation et envoi des albums : ± 2 500 €
- Sous-total : ± 17 000 €
5°) Commission Sandawe : 1 700 €
- TOTAL GÉNÉRAL ARRONDI À FINANCER : 19 000 €
La parution sera garantie à l'atteinte de 17 000 €.

DESCRIPTION

INSPIRATION & HISTOIRE :

Formé aux Beaux-arts et en Ciné Documentaire, je suis un auteur qui enveloppe mes recherches de terrain avec un voile de fiction. “SE RETROUVER” est en ce sens une fiction inspirée de mon histoire personnelle, car j’ai moi-même suivi des séances d’hypnose et été professeur (d’art plastique). Cette fiction BD est portée par PHILIPE LAVALETTE, le personnage principal. Et elle sera nourrie des dessins de mes transes hypnotiques : pendant un an et demi à glisser dans cet état, j’ai eu des images fortes et précises, qu’à chaque fois j’ai dessiné dans mes carnets. Idem pour mes rêves...

L’histoire de PHILIPE commence justement par un rêve. Qu’il fait la veille de la rentrée. Étrange et quasi prémonitoire, avec une loutre et un pont suspendu très haut dans le ciel ...

Après avoir passé des vacances à Ibiza, où la démesure rythmait son quotidien c’est le 1er septembre : rentrée des classes. Dans son établissement de banlieue parisienne, il retrouve ses collègues et sa Directrice détestée MME DUBELIER. Le bruit court qu’un élève “décrocheur et excité” vient grossir les effectifs. Un certain DJAMAL, 15 ans.
Première semaine de cours, Philipe rejoue son rituel sans y croire : présentation du programme, règles de classe etc. Car ce cérébral méthodique est l’Autorité qui aime diffuser son savoir dans la discipline (plutôt pour masquer ses faiblesses). Mais dès le 2ème cours avec DJAMAL, ce dernier lui lance sa chaussure en plein visage. L’adolescent est exclut “temporairement” sur le champ par Mme Dubelier. Mais cela ne change rien. Philipe tombe encore plus bas et dilue son mal-être dans l’alcool afin d’oublier cette “anecdote”, et de calmer sa tendinite au poignet qui le relance, lorsqu’il tente de corriger ses copies.
Le lendemain, encore saoul, il arrive trois heures en retard. Mme Dubelier lui file une rouste augurant que ça ne peut plus durer, et conclut par un violent “prenez un arrêt maladie et enfin soignez-vous !”
Ce qu’il fait, en prenant un avion pour le sud de la France. Au milieu d’un cadre naturel de Provence, Philipe retrouve son ami d’enfance. Le fidèle TIM. Un Yoga Teacher qui s’est formé à l’hypnose. Pour l’aider, Tim propose de traiter sa tendinite en plongeant Philipe dans un état d’hypnose. Ensemble, ils soulageront son poignet en 1 heure ! Notre prof sceptique au départ est ravi, et se voit offrir un cadeau pour son retour sur Paris : un crayon de prof un peu magique ...

Avec son ami et son crayon, Philipe démarre donc sa guérison par l’hypnose qu’il approfondira avec son hypnothérapeute JO’. Avec obstination et parfois découragement. Retombant dans les affres de son alcoolisme et d’une facilité à rejeter le réel. Au milieu d’une histoire d’amour avec la stagiaire de français LEÏLA.
Ainsi il découvrira les figures d’Erickson, Mesmer, puis en apprendra davantage sur l’Éducation nouvelle ; poursuivant des séances d’hypnose de plus en plus intenses avec JO’. Qui vont le faire plonger en lui-même et retrouver son ENFANT INTÉRIEUR, pour une vie plus éclaircie et des nouveaux cours de français, plutôt loufoques et alternatifs !
Mais la directrice Mme DUBELIER rode, et elle voit les changements de Philipe d’un mauvais oeil…


LES ENJEUX :

1/
Ce projet que j’engage est animé des valeurs suivantes :

-- Réaliser une oeuvre artistique, par le langage de l’image et des métaphores visuelles. Au delà des mots. Cette BD se place en prolongement des livres existants sur le sujet HYPNOSE.
-- Emmener les lecteurs-trices dans un récit captivant. Soit une histoire faite de situations et de personnages à travers lesquels chacun-e pourra s’identifier.
-- Diffuser un nouvel imaginaire pour changer les perceptions sur l’hypnose. Car je rêve d’une société qui considère l’hypnose comme une ressource autant personnelle que bienfaisante, et non comme un pouvoir surnaturel, obscur, ou de manipulation, voir anxiogène.

2/
Le projet veut développer aussi une réflexion sur l'école :
Le professeur a un rôle clé dans la société. Il doit transmettre, faire le lien aux nouvelles générations, et servir de modèle. Philipe est ce professeur, qui essaie de bien faire pour les élèves mais qui n’en a pas les moyens. Il s’épuise. Car en tant qu’enseignant il n’a aucune idée du fonctionnement du cerveau.
Sceptique au départ sur l’hypnose, il en réalisera les bienfaits au fil des séances. Et bien davantage ! Car à force de pratique et de lectures sur le sujet (dérivant aux neurosciences) il va apprivoiser son cerveau et mieux se connaître. Revenant à des fondamentaux : comment mémoriser, comment gérer ses émotions par rapport aux contenus de classe...
De plus il va ouvrir un monde intérieur fait de souvenirs précis, d’animaux, de sensations et de liberté, au bout duquel il va voir son “enfant intérieur”. Il va donc se retrouver en tant qu’enfant face aux élèves, les reconsidérant alors. Notamment avec Djamal.
Cet ensemble lui permettra de modifier son approche pédagogique.

En sa qualité de professeur, Philipe est donc le personnage idéal pour aborder et relier ÉCOLE, HYPNOSE et ENFANCE.

Comment ça marche

Cliquez ici pour en savoir plus sur le fonctionnement de Sandawe.

Abonnez-vous à notre newsletter

Twitter

Facebook