Kuzdo reliure

Kuzdo

Dessin: colline - Scénario: Fred LeBerre
  • Projet libre
  • Kuzdo

    Il vient de passer vingt ans en prison pour un crime qu'il n'a pas commis. C'était au cours d'un casse où lui-même a été blessé d'une balle dans la tête. Le butin n'a jamais été retrouvé, d'autres s'en sont occupés.

    Il sort demain... 

    project board
  • scene kuzdo

    scene kuzdo
  • dessin de presentation

    dessin de presentation recherche personnage
  • recherche personnage

    recherche personnage recherche personnage

Résumé

Pour tout policier, il est des souvenirs qui gâchent l'existence. Les affaires pas vraiment résolues, les zones d'ombre persistantes. Le meurtre plus qu'étrange d'un collègue, partenaire au boulot et ami dans la vie...

À deux doigts de la retraite, le commandant Spezzia en perd le boire et le manger. Et le sommeil aussi. Tous ses fantômes se réveillent. Pietr Kuzdo va être libéré, celui-là même qui avait flingué son collègue, et contre qui il avait réussi à obtenir la perpétuité incompressible malgré le flou du dossier.

"Bonne conduite, je t'en foutrais. Pas question de le lâcher, le Kuzdo. On va lui coller au train comme une meute de rémoras. Et ce coup-là, croyez-moi, on va la débusquer la vérité..."

Mais quelle vérité ? Et comment ? 
Et si tout ne se déroulait pas comme prévu ?  

Lire la suite »

Avis de l'éditeur

Kuzdo, est un mystère ambulant, un rescapé fonçant dans le brouillard à la recherche de son passé et de ce qui a bien pu se passer 20 ans auparavant. Un polar mené tambour battant sur un scénario noir de noir de Fred Le Berre, qui, en faisant la part belle à la psychologie et à l’humanité de ses personnages, prouve, si besoin en était encore, que le polar peut être sensible et intelligent. 

Son histoire est admirablement servie par le dessin au scalpel de Michel Colline dont l’efficacité anguleuse et le tranchant font irrésistiblement penser à Xavier Lemmens (Snuff) et Brüno (Tyler Cross), des références en matière de polars rugueux. Son dessin sombre et expressif fait merveille dans le chaos savamment organisé par Fred Le Berre. 

Kuzdo est une œuvre qui se déguste d’une traite et laisse un goût puissant en bouche, longtemps après l’avoir refermée. Définitivement pas le genre de livre qui se laisse oublier facilement. 
Après une genèse compliquée, Kuzdo a trouvé un repaire chez Sandawe. Mauvaise tête, mais bon cœur, il nous offre 62 pages d’action et plus si affinités. Ne le manquez pas !  

Comment ça marche

Cliquez ici pour en savoir plus sur le fonctionnement de Sandawe.

Abonnez-vous à notre newsletter

Twitter

Facebook