Blog

Les cinq cents membres sont là !

Plus de quatre cents membres, à quoi il faut ajouter plus de cent auteurs, si l'on compte bien, vous êtes déjà cinq cents dans notre petite tribu. Champagne (Ah non, dans les tribus du rift de Tanzanie, ça m'étonnerait qu'on connaisse le champagne... qu'est-ce qu'on boit, là-bas, quand on fait la fête ?) ! Bienvenue à tous ceux qui nous ont rejoints, et merci à tous pour votre confiance !

Sandawe au journal parlé de 9h de la radio RTBF

mp3 icon

Jaco Van Dormael et Sandawe vedettes de l'émission culturelle Cinquante Degrés Nord

article image

2imagesvoir

Animée par Eric Russon et co-animée par des chroniqueurs endiablés, elle est diffusée sur ARTE et rediffusée ensuite sur la RTBF. Le 10 janvier 2010, elle recevait Jaco Van Dormael pour "Mr Nobody" et les fondateurs de la maison d'édition de bande dessinée communautaire Sandawe.

Après dix ans de procès, Maître Corbaque is back!

Ils n'étaient pas contents, les hommes de robe. Maître Corbaque se moquait d'eux, chaque semaine, dans les pages du journal 'Spirou'. Donnant du métier d'avocat une image déformée, caricaturale, honteuse, ignominieuse, infâme, inqualifiable, scandaleuse (les avocats ont de bons dictionnaires de synonymes), elle se fichait carrément de leur pomme !Or, on ne peut pas se moquer impunément des Dignes Représentants de la Justice. Ils s'étaient donc unis pour traîner devant les tribunaux ces indignes scribouilleurs que sont E411 et Zidrou, les honteux créateurs de Maître Corbaque, pour les faire taire définitivement. L'Association des Juges en Fonction, la Confrérie des Membres du Barreau, la Guilde des Avocats Froqués et Défroqués, et j'en passe, tous unis contre deux pauvres créateurs de bande dessinée! Ceux-ci n'avaient aucune chance! Après plus de dix années de durs procès, le pot de terre de l'humour a finalement gagné contre le pot de fer de la Magistrature: E411 et Zidrou ont le droit de poursuivre les aventures de Maître Corbaque. Ils comptent bien sur l'investissement des internautes pour gagner de quoi payer les dix années de procédure et d'avocats qui les ont légèrement mis sur la paille. Les huissiers les guettent déjà. Ne tardez pas trop!