La fête de la BD de Bruxelles 2018 : Compte-rendu du samedi

La fête de la BD de Bruxelles, ce qu'il s'y est passé le samedi !

Samedi matin : Gaël (Kwlrouch90) est là avant l'ouverture (a-t-il logé là ?), Manu (Manolito) viendra le rejoindre dans le courant de la matinée.

Deux aides supplémentaires arrivent aussi pour les supporter : Agathe (égérie de la coiffure de « Dragon Ball Z ») et Alexandre, alias Super-vendeur ! (qui nous a déjà aidés aussi par le passé).

La matinée sera beaucoup plus calme que l'après-midi du vendredi.

Viendront s'installer Charly Loubet ("Slim Le Caméléon") qui, en dessinateur compulsif, ne pourra pas s'empêcher de faire des crayonnés de ses futures planches du prochain Slim entre deux
dédicaces et Benoît Delmelle
("Nouvelle existence") qui le suivra de peu et commencera sa séance de dédicaces après avoir apprêté sa longue crinière... parce qu'il le vaut bien !
Entre-temps, sur la pointe des pieds, est arrivée Cinzia Di Felice
("Oliver et Peter")qui, attirera l'oeil des visiteurs autant par sa gentillesse et son sourire que ses dessins; elle n'arrêtera d'ailleurs pas avant 13h30...

Samedi 12h30 : Arrivée de Marsu, qui a osé laisser son épouse et ses enfants se promener dans Bruxelles durant ce temps... avec la carte de crédit.
Quelques édinautes de temps en temps viennent nous faire coucou.
Temps mort, car les auteurs sont partis manger, de même que beaucoup de visiteurs.

Kwlrouch90 part - enfin ! - se sustenter avec Cinzia en tête à tête; agréable moment de rires et d’échanges.

Samedi 14h00 : c'est reparti !
Certains acheteurs s'étant renseignés pour savoir quels auteurs seraient présents l'après-midi commencent à attendre leur arrivée.
Et donc, on va retrouver Charly et Cinzia, bientôt rejoints par Odrade (
"Le chat qui n'aimait pas les croquettes") qui, suite à une petite chute dans des escaliers la veille, boite comme un cheval qui aurait raté une haie - on a hésité à abréger ses souffrances - mais ravira à nouveau les amateurs de chats !

Toujours un problème d'accueillir un auteur... qu'on n'a jamais vu et que l'on va prendre pour un simple visiteur ! C'est le cas de Jean-Marc Zakine ("L'emprise"), mais le quiproquo est vite dissipé. Il aura l'occasion de confirmer les statistiques qui indiquent que 100 % des mecs préfèrent avoir une dédicace représentant... une fille.

La parade des ballons, impressionnante (!), fera baisser brièvement la fréquentation.

Enfin, rencontre inattendue dans un autre stand de Baudouin Deville  ("Sourire 58") qui dédicace son album financé chez Sandawe. Une suite peut-être à l'horizon ?

Samedi 16h30 : parmi les petites anecdotes notées, celle d'un malentendant nous montrant la photo d'un auteur que personne ne connaît parmi nous et dont il sera difficile de le lui faire comprendre...

De même, ce chasseur de dédicaces exclusivement... Belges ! Heureusement que nous
avions, outre une Italienne, une Suissesse et un Français, un autochtone pour lui faire plaisir.

Comme Gaël s'y attendait, Marsu s'éclipse discrètement (le plafond de la carte de crédit a été atteint, et donc logiquement, son épouse est revenue...).

Entre-temps sont venus s'asseoir Alan Tabury & Taoni ("Amphiopathie"), heureux de présenter leur oeuvre au public.
La fin de journée se passera dans la bonne humeur, agrémentée de quelques visites d'édinautes.

L’impression générale était que moins de BD furent vendues, et pourtant...

Pas moins de 67 BD ont été achetées par de charmants visiteurs dont 8 croquettes dans la nuit (toujours un succès !), 11 Yoyo et... 26 (!) Oliver & Peter (pauvres petites mimines de Cinzia) et quelques autres BD Sandawe et projets libres

Suite et fin au prochain épisode...

Marsureporterd'unjour

Vous pouvez réagir à cet article sur :
C'est ici que ça se passe ! (Une fois connecté !)

PS : Remerciements à Créabulles pour leur permission de publier des photos ( http://www.creabulles.be/pages/fete-de-la-bd-2018.html )