Actu des projets

Bougies pour David.

- Sara Lone 1: "Pinky Princess"

article image

Amis édinautes, c'est aujourd’hui l'anniversaire de mon co-auteur David Morancho à qui je souhaite le meilleur possible, chez lui au soleil de Barcelone... Si vous voulez lui faire un 'cadeau', vous connaissez la procédure pour faire monter les budgets... Notre projet est sur les rails, reste à mettre du charbon dans la chaudière... (au temps des TGV, tu parles d'une métaphore...) 'Muchas felicidades David !'

Game of Bône...

- Mourir nuit gravement à la santé

article image

Nicolas Vadot sur les ondes de la RTBF

- Maudit Mardi T2

Nicolas Vadot sera interviewé par Nicole Debarre ce mardi 30/8, sur la Rtbf, 3e programme : http://www.rtbf.be/musiq3, à 7h30 du matin. L'entretien sera rediffusé sur la ''une' entre 18 et 19h, et sur la 3 à 8h30, 13h00 et 19h00.

Premiers chiffres

- Maître Corbaque

Toujours plus haut!

- Chevalier mécanique 1 : "La Table d'émeraude"

Quelle belle rentrée! Grâce à votre soutien massif et sans faille, le tome 1 du Chevalier Mécanique est en passe de boucler son financement bien avant nos prévisions (qui étaient vers la mi-octobre). Je profite d'ailleurs de ce post pour remercier chaleureusement les anciens édinautes qui nous suivent depuis le début, ainsi que tous les nouveaux qui nous ont rejoints. Et qui ont pris, aussi, une part active dans cette spectaculaire progression. Un grand merci à vous tous! Cerise sur le gâteau, la sortie des deux très beaux albums 'Il Pennello' et 'Maudit Mardi', prouve que Sandawe n'est pas que du virtuel. Mais aussi du réel, capable de produire de belles histoires, qui j'espère trouveront un large écho auprès du public. MOR et moi-même, sommes d'ailleurs très fiers de faire bientôt partie de cette belle famille d'auteurs édités par la communauté Sandawe. Car Sandawe, c'est un peu nous, mais c'est surtout, beaucoup vous!

Dédicaces

- Il Pennello

article image

Bonjour, Voici un exemple de dédicace. une parmi 38.

Merci...

- Sara Lone 1: "Pinky Princess"

je (David) tiens également à remercier la confiance de tous edinautes. Lorsque Erik prend le script des premières pages, je vais devoir commencer à dessiner, je veux faire un bon travail (je l'espère, mon meilleur travail) et ne pas décevoir les attentes.

MES édinautes...

- Sara Lone 1: "Pinky Princess"

article image

Envie de faire le point, 27 aout, bientôt 3 mois de présence, 14%. La sortie des premiers livres permet un appel d'air. Je vois de nouvelles personnes qui arrivent et misent à leur tour sur le projet SL. Je voulais avec ce petit mot remercier tout le monde de la confiance et de l'honneur que vous nous faites à David et moi. Croire en un projet sur un simple pitch et quelques dessins, c'est quelque chose de très émouvant pour moi, qui ait l'habitude d'être signé de façon classique, une sorte de routine que Sandawe brise, avec ces personnes qui sont derrière vous, croient en vous et le montrent en engageant de l'argent qui est le leur... J'espère que le résultat sera à la hauteur de l'attente. Merci à tous et à très vite, avec de quoi vous donner envie d'y croire plus encore.

Le premier édinaute d'Il Pennello communique

- Il Pennello

article image

Alain Wahba, le premier investisseur d'Il Pennello, a apporté son soutien à l'album en envoyant à 1700 contacts un communiqué de presse racontant son expérience 'sandawesque'. Nous le reproduisons ci-dessous.

Alain Wahba, CEO de Kapitol-Infobel, premier investisseur de la BD « Il Pennello » par le biais de Sandawe.com

C’est à titre personnel que le CEO bédéphile a investi dans l’édition de cette BD mais il entend se battre pour la mise en place d’un système comme le tax shelter pour les œuvres non audiovisuelles telles que les bandes dessinées

Le premier édinaute d'Il Pennello communique...

- Il Pennello

article image

Alain Wahba, le premier investisseur d'Il Pennello, a apporté son soutien à l'album en envoyant à 1700 contacts un communiqué de presse racontant son expérience 'sandawesque'. Nous le reproduisons ci-dessous.

Alain Wahba, CEO de Kapitol-Infobel, premier investisseur de la BD « Il Pennello » par le biais de Sandawe.com

C’est à titre personnel que le CEO bédéphile a investi dans l’édition de cette BD mais il entend se battre pour la mise en place d’un système comme le tax shelter pour les œuvres non audiovisuelles telles que les bandes dessinées

Bruxelles, 24 août 2011 – Grand amateur de bandes dessinées, Alain Wahba , CEO de Kapitol, entreprise belge éditrice des produits Infobel et annuairiste spécialisé dans les services B2B, est le premier investisseur de la BD « Il Pennello » d’Allais et Perrotin, qui paraît ce mercredi 24 août. «Il Pennello» est le premier album de bande dessinée à avoir été financé par des lecteurs grâce au système du financement participatif («crowdfunding») sur le site Sandawe.com. Quelque 260 « édinautes » ont permis son édition, parmi lesquels Alain Wahba. « Il Pennello » d’Allais et Perrotin
L’intrigue de la BD « Il Pennello » se situe à Paris, au mois de septembre 2054. Un dessinateur de BD raté découvre « Il Pennello », un pinceau qui donne du talent à celui qui l’utilise. Il possède également le pouvoir de donner la vie à ce qui est dessiné. La BD s’articule donc autour de ce dessinateur sans talent qui s’accroche à l’espoir d’être édité et dont la vie va être chamboulée par l’arrivée de ce pinceau magique. Le dessin réaliste précis, voire perfectionniste, surfe brillamment entre futurisme et rétro, dans les décors particulièrement spectaculaires d’un Paris d’anticipation truffé de références contemporaines. Sandawe, maison d'édition de bandes dessinées d'un genre nouveau
Sandawe se définit comme une « tribu d’édition », s’appuyant sur une communauté rassemblant tous les types d'intervenants de la bande dessinée : auteurs confirmés ou non, lecteurs, journalistes spécialisés, libraires et éditeur. Basée sur un principe qui a fait ses preuves en musique (Akamusic, MyMajorCompany, BuzzMyBand, etc.), elle transforme les lecteurs en « édinautes » en leur permettant de participer au financement des albums, de suivre toutes les étapes de leur création, et de participer tous ensemble à leur promotion. « Cerise sur le gâteau », précise Lionel Camus, CFO des éditions Sandawe, « les édinautes partagent les bénéfices générés par l'album qu'ils ont financé. Cela recouvre les ventes de BD papier et les ventes numériques, puisque tous nos albums sont systématiquement adaptés à ce format. N'oublions pas non plus les éventuels droits dérivés, qui peuvent faire exploser les rentrées en cas de gros succès de la BD. Concrètement, les édinautes reçoivent 60% des bénéfices nets et Sandawe 40 %. Une fois que les édinautes ont récupéré leur investissement, la répartition s'inverse. »

Alain Wahba, bédéphile et aujourd’hui édinaute
CEO de Kapitol- Infobel, Alain Wahba est un véritable bédéphile. Depuis l’ouverture du website de Sandawe.com, début 2010, Alain a déjà investi dans quatre projets différents : « Maître Corbaque », « Maudit Mardi » (qui paraît également ce 24 août), « Hell West » et « Il Pennello » qui sort aujourd’hui.

« J’adore la bande-dessinée », souligne Alain Wahba, CEO de Kapitol-Infobel. « J’ai chez moi une bédéthèque de plus d’un millier de BD de tous genres. Ainsi, quand j’ai découvert Sandawe.com, j’ai tout de suite été séduit par le concept. Il s’agit d’une initiative web sympathique qui a besoin de visibilité et de soutien. J’ai réellement eu un coup de cœur pour « Il Pennello » avec son graphisme futuriste et son histoire originale. C’est à titre personnel que j’ai investi dans cette BD car le système de tax shelter ne fonctionne par pour les bandes dessinées… Cependant, j’estime que l’évolution du numérique devrait permettre aux bandes dessinées de bénéficier de la couverture du tax shelter et ainsi être financées par les entreprises comme la mienne, désireuses de soutenir la création de BD. A terme, avec les versions électroniques et multimédia, la convergence des technologies fait que la définition du terme « audiovisuel » devrait changer et le tax shelter devrait s'ouvrir à tous les métiers de la création artistique, et à la BD en particulier qui est une industrie qui compte et qui a besoin de soutien. J’espère que par mon investissement, je ferai d’autres adeptes au sein des entreprises qui, comme moi, essaieront de faire reconnaître les BD afin qu’elles puissent bénéficier du tax shelter. »

En tant que premier investisseur de la BD « Il Pennello », Alain Wahba s’est vu offrir la possibilité par le dessinateur Jean-Marc Allais, d’apparaître dans la BD. On retrouve ainsi le CEO de Kapitol-Infobel sur la planche 77 sous les traits d’un policier.

« L’investissement dans la BD est un peu particulier car on doit miser de l’argent sur un projet qui n’est pas encore abouti », explique Alain Wahba. « La création de la BD peut prendre un an, voire plus… et le retour sur investissement n’intervient qu’après un an et demi. Mais quand on voit le résultat, on se dit que cette attente en vaut la peine ! »