Sara Lone 1: \ reliure

Sara Lone 1: "Pinky Princess"

Dessin: David Morancho - Scénario: Erik Arnoux
  • Projet Sandawe
  • Sara Lone 1: "Pinky Princess"

    USA. Fin des années 50. À la suite du meurtre sauvage de son père, une jeune femme tente de découvrir qui sont les assassins, sans savoir qu'elle devient ainsi le grain de sable qui pourrait faire échouer un complot d'état visant à éliminer le Président..

    project board
  • Page 01

    Page 01 Planche 1
  • Sara Lone

    Sara Lone Sara dans la New Orleans
  • Tempête en haute mer

    Tempête en haute mer Rough et découpage 2
  • Sara dans un danger

    Sara dans un danger Groupe de marins
  • Un père et une fille

    Un père et une fille Rough et découpage 1
  • Pinky Princess

    Pinky Princess Dans l'attente de...
  • Un homme est mort

    Un homme est mort

Voir les visuels

RÉSUMÉ

Toute fin des années 50, au Texas.

Une jeune femme au passé sulfureux se retrouve prise dans un engrenage destructeur après le meurtre brutal de son père, patron d’une modeste pêcherie artisanale de crevettes du golfe du Mexique… Quittant les nuits chaudes de la Nouvelle-Orléans, elle revient au pays après des années d’absence pour reprendre l’affaire à son compte, en dépit de l’hostilité ambiante…

Pour ça, elle devra s’opposer au tout puissant Syndicat des Pêcheurs, découvrir les vrais meurtriers, composer avec un trésor Maya englouti avant de - sans le savoir - se retrouver prise dans un terrible complot d’état qui trouvera son point d’orgue dans les rues de Dallas, un sale après-midi de novembre 1963…

Actrice principale de son destin, maillon essentiel d’un assassinat programmé ou bouc émissaire facilement désigné, QUI est donc vraiment Joy Carruthers, nom de scène « Sara Lone » ? 

Série : Sara Lone | Tome : 1 | Format : Histoire longue | Nombre de planches : 46 | Public : Adolescents / Adultes

  • Aventure
  • Drame
  • Polar
  • Thriller

Avis de l'éditeur

Une aventure palpitante sur fond de chasse au trésor, de conflits sociaux et de scènes-chocs (cœurs sensibles, prenez vos précautions...). Avec, au cœur de l'histoire, une héroïne à la personnalité bien ancrée, qualité indispensable pour survivre face aux malfrats qu'elle aura à combattre.

- Un scénario en béton aux ingrédients solides

- Des dessins réalistes précis d'un dessinateur espagnol doué

- Une héroïne loin des clichés, humaine et féminine malgré la dureté du monde dans laquelle elle est plongée.

DESCRIPTION

Quelques explications brèves, pour bien situer l’affaire…


Les années 50, aux USA. Des temps difficiles pour les pêcheurs de crevettes de ce petit bled côtier du sud Texas et les grèves se succèdent de plus en plus dures. Le puissant Syndicat qui orchestre le blocage des bateaux se heurte à Carruthers un dur à cuire barbu que l’on surnomme Santa, parce qu’il ressemble un peu au Père Noël…

Santa dirige une petite pêcherie artisanale dont son bateau, le Pinky Princess est le fleuron. Il fait travailler une dizaine de marins qui comme lui refusent obstinément de cesser le travail, contrariant du coup fortement le Syndicat qui tire les ficelles du mouvement et déteste qu’on se mette en travers de ses actions…

L’homme est une énigme pour beaucoup de ses collègues, peu liant et uniquement passionné par son travail, depuis le départ de sa fille unique il vit seul et n’a pas que des amis…

Pourtant, revient une rumeur insistante : légende ou réalité, on prétend depuis plusieurs mois en ville queCarruthers et de deux de ses marins auraient trouvé en mer dans les hauts fonds l’emplacement d’un trésor au cours d’une sortie pour relever les filets. Un galion espagnol revenant du Mexique chargé d’or et de diamants arrachés aux Mayas et coulé par les pirates quelques siècles plus tôt !

Mais Santa a toujours éludé et personne ne lui pose plus la question… Si c’était vrai ? Le supposé trésor excite les convoitises, d’autant qu’un diamant rose brillant de mille feux est exhibé un soir de beuverie par JoBart Louie, un des marins affirmant qu’il provenait du magot englouti. L’homme pérore et se vante dangereusement avant de se faire étrangement assassiner au sortir du bar. Le diamant disparaît…

Deux jours plus tard, Cal Spiterri, le second marin, est retrouvé pendu dans une salerie à poisson. Si le trésor existe, ne reste plus désormais que Santa qui sait où il gît, au beau milieu du golfe du Mexique…

Sa fille Joy… C’était elle, la crevette, la « Pinky Princess », raison de vivre de Santa… Quand elle était petite, elle était si proche de son père qui veuf l’a élevé seul et pour lequel elle éprouvait une admiration sans bornes... Mais après une scène terrible le jour de ses 18 ans et pour une raison que tout le monde ignore, elle est partie à la Nouvelle-Orléans et travaille comme danseuse, en fait strip-teaseuse, pour survivre. Elle a même changé de nom, comme pour rompre avec son enfance pour devenir Sara Lone… Si son père qui l’adorait était si riche que ça, il ne laisserait pas sa fille unique dans pareil lieu de perdition…

Et puis un matin, Santa est retrouvé sur la plage, enterré debout dans le sable, seule sa tête posée sur le haut du corps dépassant un peu ? De loin, on pourrait croire à une blague de gosse. Mais il a été torturé et décapité…

La jeune femme n’a plus le choix…

Surmontant son peu de passion pour les crevettes et pour venger  l’honneur de son père c’est Joy/Sara qui va reprendre la pêcherie paternelle et les commandes du Pinky Princess pour à son tour s’opposer de front au syndicat, dans une lutte sans merci sur fond de vieilles haines…

Mais pour se faire, elle devra s’allier avec le Diable dans un combat seule contre tous qui trouvera son point d’orgue en novembre 1963, dans un immeuble de Dallas…

Comment ça marche

Cliquez ici pour en savoir plus sur le fonctionnement de Sandawe.

Abonnez-vous à notre newsletter

Twitter

Facebook