Sara Lone 2: \ reliure

Sara Lone 2: "Carcano Girl"

Dessin: David Morancho - Scénario: Erik Arnoux - Couleur: David Morancho
  • Projet Sandawe
  • Sara Lone 2: "Carcano Girl"

    USA. Début des sixties. Gogo-danseuse d’une boîte de striptease de la Nouvelle-Orléans, Joy Carruthers, accusée d’un meurtre qu’elle n’a pas commis, est secrètement recrutée par un mystérieux organisme fédéral pour participer à une opération "humide" dont elle ignore tout.

    Sauf qu’elle n’a pas le choix:  y participer de son plein gré, ou se retrouver sur la chaise électrique pour l’assassinat de son patron…

    project board
  • Sara Lone 1 - Planche 01

    Sara Lone 1 - Planche 01 : la planche 1 du tome 1 Sara Lone 1 - Planche 02 : la planche 2 du tome 1
  • Sara Lone 1 - Planche 03

    Sara Lone 1 - Planche 03 : la planche 3 du tome 1

Voir les visuels

RÉSUMÉ

Celle qu’on nomme "Sara Lone" de son ancien nom de scène n’a décidément aucune marge de manœuvre: entre le Syndicat qui cherche à s’accaparer définitivement la pêcherie Carruthers et le "Pinky Princess", les voyous qui croient qu’elle sait où est planqué le trésor Maya qu’aurait repêché son père atrocement assassiné sans avoir parlé, le mafioso Vetriani qui n’a pas oublié la mort de LeMount et l’étouffante pression de "Janus", son agent traitant au FBI, il lui faut jouer serré. 

Et d’ailleurs, justement ? Pourquoi diable "Janus" lui impose-t-il ces fastidieuses séances de tir sur mannequins dans cette vieille Lincoln décapotable roulant au ralenti avec cette arme italienne de précision ?
En préparation de quelle chasse ? Et pour quel gibier ?"

Cycle : Sara Lone | Tome : 2/4 | Format : Histoire longue | Nombre de planches : 46 | Public : Tout public

  • Aventure
  • Drame
  • Polar
  • Thriller

Avis de l'éditeur

Une aventure palpitante sur fond de chasse au trésor, de conflits sociaux et de scènes-chocs (cœurs sensibles, prenez vos précautions...). Avec, au cœur de l'histoire, une héroïne à la personnalité bien ancrée, qualité indispensable pour survivre face aux malfrats qu'elle aura à combattre.

- Un scénario en béton aux ingrédients solides

- Des dessins réalistes précis d'un dessinateur espagnol doué

- Une héroïne loin des clichés, humaine et féminine malgré la dureté du monde dans laquelle elle est plongée.

Budget

Les montants des 6 grands postes du budget de l’album SARA LONE T2 sont les suivants :

1/ Frais de création : 17.375  €
2/ Frais d’impression et de transport : 7.750 €
3/ Frais de promotion : 3.380€
4/ Frais de contrepartie édinautes : 5.510 €
5/ Frais de gestion et commission Sandawe : 5.000€
6/ Marge de sécurité : 1.000€

Budget total (arrondi): 40.000 €

Tirage 1ère impression: 5.000 exemplaires + 500 collectors.

Le budget effectif (enveloppe globale stable mais ventilation différente possible des postes) sera communiqué après financement.

Pour plus d'informations sur les budgets, voir entre autres : 
http://www.sandawe.com/fr/faq/edinautes#q11 
http://www.sandawe.com/fr/faq/edinautes#q37 
http://www.sandawe.com/fr/faq/edinautes#q39

DESCRIPTION

Avril 1961.

Au large du golfe du Mexique..

Le “Pinky Princess“ a jeté ses filets à la traîne et à bord les pêcheurs s’activent pour remonter à la hâte des paniers remplis de crevettes à bord du shrimp boat... Mais en réalité, la pêche est le cadet des soucis de Sara…

Depuis plusieurs mois, bien loin de sa vie d’avant au Blue Parrot, l’ex-danseuse qui est désormais à bord tous les jours n’a plus eu la moindre nouvelle de Vetriani.

Comme promis lors de la tragique entrevue au cours de laquelle Doree a été assassinée, le gros mafioso semble tenir sa promesse de la laisser en paix et de “passer l’éponge“, selon ses dires, du moins pour l’instant.

Évidemment, Sara (qui garde son nom de scène désormais) a repris à son compte la pêcherie léguée par son père et tente avec beaucoup de difficultés de sauver l’entreprise avec l’aide de Spiterri.

Le travail a repris et la pêcherie Carruthers tourne tant bien que mal, tandis que de multiples créances et lettres de relance continuent de s’accumuler sur le bureau…

La jeune femme enrage surtout de ne pas avoir retrouvé le fameux papier sur lequel serait notées les latitude et longitude relevées par son père au moment de la découverte du galion, selon les dires mêmes de Spit. Le marin et elle ont retourné de fond en comble les trois bureaux de la pêcherie, la maison familiale et fouillé aussi bien évidemment tous les recoins du “Pinky Princess“.

En vain !

Le papier demeure introuvable. Pourtant Spit affirme dur comme fer que le document existe…

Santa n’a pas parlé, il en est sûr et JoBart ne savait pas non plus où il était…

Sur le “Pinky Princess“, tout en pêchant les crevettes, Spit et Sara ratissent donc méthodiquement la fameuse zone où le marin suppose qu’ils ont dérivé l’année précédente. Sans succès jusqu’alors. Ils naviguent en compagnie de deux marins noirs, engagés à l’automne dernier pour remplacer JoBart Louie et Santa à la manœuvre, au grand dam du Syndicat…

Car bien qu’on soit dans le Sud où la population noire est contrainte de faire les travaux les plus durs, engager des marins noirs, même pour faire le sale boulot, c’est toujours pour certains une façon de retirer le travail à un blanc.

Pourtant, dans les cannery’s (endroits où on transforme les crevettes en conserves en annexe de la pêcherie, comme c’est le cas pour les Carruthers) ce sont bien des “mamas“ noires qui sont à la chaine pour traiter les tonnes de crevettes ramenées par les bateaux. Et évidemment que les hommes noirs engagés sur les shrimp boats sont aussi confinés aux aspects les plus pénibles du bord.

Mais les avertissements de moins en moins diplomatiques du Syndicat n’y ont rien fait, les deux marins noirs Caleb et Josueh sont quotidiennement à bord du “Pinky Princess“ pour la pêche, tout en ignorant ce que cherche vraiment leur jeune patronne, par contre.

Au retour ce jour-là d’ailleurs, une délégation hostile du syndicat les attend sur le quai.

Comment ça marche

Cliquez ici pour en savoir plus sur le fonctionnement de Sandawe.

Abonnez-vous à notre newsletter

Twitter

Facebook