Kallilea reliure

Kallilea

Dessin: Luis Diferr - Scénario: Luis Diferr - Couleur: Luis Diferr
  • Projet Sandawe

Retour au blog du projet

KALLILÉADES (6) - KRYSERIS, LA BLONDE ET LE ROUGE

article image

Toutes les Amazones redoutent Kryseris Penthymera Vikian, même celles de la caste des Guerrières à laquelle elle appartient. À 19 ans, combattante acharnée et intelligente, versée en toutes sortes d’armes, on la dit cruelle, froide et impitoyable. Elle fit tout pour construire cette réputation. "Froide" ? Elle s’en moque. Les pauvres sottes ! Elles ne connaissent que la pointe du feu qui brûle dans son âme et son corps, ce feu qui pourrait la détruire si elle n’était pas si forte ! 

Toujours insatisfaite, toujours en quête de quelque chose qu’apaise sa persistante malaise, elle blâme et méprise ses compagnes, qui la discriminaient à cause de son caractère bizarre, de sa "folle mère" et son "drôle de père étranger", de son extravagante chevelure blonde ou encore de ses petits seins. On l’appelait "garçonnet". Personne ne le sait, sauf Penthymera, mais, à dix ans, la contestataire Kryseris voulait être artiste, tendance que sa caste et une violente fessée de sa mère interdirent ; alors elle devint une guerrière, la meilleure d’entre toutes.

Il n’y a des gens qu’elle méprise autant que les soi-disant Demi-Déesses, "arrogantes et convaincues de leur fausse supériorité". Et, parmi les Demi-Déesses, celle qui l’irrite le plus est Kallilea… peut-être parce qu’elles naquirent avec juste cinq mois de différence et partagèrent nombre de moments dans leur enfance et adolescence ; à vrai dire, elles se disputèrent la plupart du temps. Secrètement, Kryseris envie les seins de sa rivale… qu’importe, lorsqu’elle les peint de rouge martial, ses seins gagnent en volume !

Elle adorait son père, Snör, ce grand Viking qui l’appelait "petite Freyja" et lui racontait les sagas de dieux et déesses puissants, habitant au royaume céleste d’Asgard : Odin, Thor et son marteau, la mystérieuse Skadi qui, un jour, descendrait des plus hauts sommets des montagnes pour venir la chercher...

Pourtant, son père, qui l’entraîna pendant des années, fut atrocement assassiné par Penthymera, qui l’accusa de coucher avec la propre fille. Kryseris avait 14 ans. Prise d'une fureur de vengeance, elle coupa la main droite à sa mère ; et celle-ci devint irrémédiablement folle. Enfin, Kryseris changea son nom de famille. Désormais elle serait Kryseris Vikian, l’orgueilleuse descendante du Viking.

0 commentaire

Votre avis

Veuillez vous connecter pour poster un commentaire.

Comment ça marche

Cliquez ici pour en savoir plus sur le fonctionnement de Sandawe.

Abonnez-vous à notre newsletter

Twitter

Facebook